On repart pour une deuxième saison ! (Et ça va chauffer)

Mise en place du site, nouvelles activités prévues, enregistrement live d’une émission ce soir… Pas de doutes, c’est la reprise !

JV7 : les RPG (2/3)

Comme vous le savez déjà si vous suivez nos réseaux sociaux, ce soir, on enregistre la huitième émission de JV (numéroté JV#7 parce qu’on a commencé à partir de 0…)
Ce sera à 21h sur le live de BadGeek, et comme toujours le chat sera ouvert pour poser vos questions pendant l’émission, et développer le thème tous ensemble pour ceux qui voudrait le prolonger en « after ».
Le sujet ce soir, c’est la suite du précédent podcast (et la préquelle du prochain), à savoir les Roles Playing Games !
On vous a parlé de la préhistoire de ces jeux, des wargames à Donjons&Dragons, qui ont donné les premiers ancêtres des RPG dans d’obscur laboratoire, avant de commencer à se rependre auprès d’un plus grand public, d’abord comme outil « d’assistance au MJ », puis comme jeu à part entière.
On reprendra donc où on s’est arrêté, à savoir les premiers succès commerciaux qui on fait du RPG un produit culturel. C’est Jocelyn, Coralie et Matthias qui vous parlerons pêle-mêle des années 80 / début 90 des RPG, de leur industrialisation, de la naissance de genres particuliers, de l’apparition de standard, des premiers clivages ordinateur/consoles… Bref, tout ce qui a bercé l’enfance du RPG qu’on connait aujourd’hui (qui lui sera le thème de notre troisième et dernière émission sur le sujet)

Nouveautés saison 2

Mais on se fend d’un article de blog, ce n’est pas seulement pour vous parler de l’émission de ce soir, mais bien pour détailler les nouveauté de cette saison 2 !

Le site
La première, vous êtes dessus : on va commencer à se servir du site. Jusque là, ça n’a été qu’une page d’information statique, maintenant il sera la plateforme de diffusion de nos contenus « hors-podcast ».
Vous y trouverez donc nos interventions à l’extérieur, des enregistrements audio et/ou vidéo d’activités en lien avec la culture du jeu vidéo (pas forcément fait par nous) et un agenda des sorties qui arriveront très prochainement

Les sorties et animations
Parlons-en, d’ailleurs, ce ces sorties ! Il existe beaucoup d’informations très intéressantes sur le milieu vidéo-ludique que nous ne pouvons pas retransmettre par oral dans nos podcasts, et ce pour de multiples raisons : intervenants indisponibles, nécessité d’un contexte particulier, événement éphémère, sujet trop court/trop long pour notre format de 55 minutes…
Bref, plein de choses nous passent sous le nez quand on reste enfermée dans notre petite case sur le web. C’est donc pour ça que nous allons en sortir ! Armés de nos micros et de quelques contacts bien placés, nous allons dans la mesure du possible essayer d’une part de couvrir différents événements (ça va du salon au cours magistral en passant par des conférences) et d’autre part de faire nos propres interventions, par du podcast live en public, et en organisant des tables rondes ou autres animations.

Et plus spécifiquement ?
Plus spécifiquement, on part pas à l’aveugle : cette évolution de podcast vers IRL, on l’a déjà fait avec Les Dessous du Troll (dont on a plus de la moitié de l’équipe en commun :P ), un bon exemple étant notre intervention aux coté du Centre Nationnal du Jeu pendant le salon Geekopolis.
Et même chez JV, on a déjà eu l’occasion de faire quelques interventions ponctuelles dans le cadre de BadGeek sur notre sujet fétiche. Par exemple, vous pourrez facilement reconnaitre le joli timbre de voix de Jocelyn, facilement identifiable au fait qu’il BEUGLE COMME UN SOURD MÊME EN VRAI, sur cette vidéo

Quoiqu’il en soit, il se passe des trucs de folie rien que ce mois d’octobre/début du mois de novembre. On peut pas vous parler de tout, mais sachez qu’on va essayer de maximiser notre présence un peu partout. On espère notamment pouvoir retourner à Paris Games Week cette année aussi, ou participer et/ou couvrir « Jeu Vidéo : l’Expo » dont nous parlait notre invité Mathieu Triclot, qui va s’ouvrir à la cité des Science dans le courant du mois.
En tout cas, les demandes sont lancées, on a pris des contacts un peu partout, et on a pas mal d’ambition cette année… Alors on s’occupe d’abord du podcast de ce soir, et une fois bouclé, on vous tiens au courant pour la suite ;) !

Ah, au fait !

Merci.
Merci à vous, les auditeurs, mais aussi à toute l’équipe derrière JV, et ça inclut nos diffuseurs/partenaires/lieu de référencement, car c’est grâce à vos encouragements et votre motivation que non seulement on peut repartir cette année, mais également qu’on va repartir beaucoup plus fort que l’année dernière !

Alors en attendant de vous revoir ce soir sur le live de l’émission, amusez vous bien !

Qu’est ce qu’on fait pendant Japan Expo / Comic Con’ ?

Salut à tous !

C’est notre première utilisation du blog, pour poster un vrai article de news ! On se le réservait pour vous annoncer notre présence à Japan Expo / Comic Con’… Malheureusement, c’est tout le contraire.
On l’a laissé entendre plusieurs fois, on devait y être, mais les circonstances (i.e. : coups de couteau dans le dos) vont nous faire rester chez nous…

Pourquoi donc ?

Parce que cette année, Japan Expo / Comic Con’ muselle la presse, les podcasts et les blogs indépendants
Sous prétexte de sélection, le salon qui hier faisait rentrer toutes personnes possédant une carte de presse ou un minimum d’activité online à aujourd’hui décider d’écarter les « petits blogs ».
Remarquez, ça se tient, ils vont pas faire rentrer tout le monde et n’importe qui avec des accès presse…
Mais c’est sans compter sur l’hypocrisie légendaire de ce salon, qui frappe à un niveau inédit cette année ! Prenons un exemple proche de nous : l’équipe des Dessous du Troll, nos confrères du label Polhy, qui ont été refusés.
Vous le savez, la moitié de l’équipe de JV est commune avec celle de DST, et du coup j’étais avec eux l’année dernière quand on a fait des heures d’interview en différée ou de conférence live qui ont connu un très gros succès… Mais cette année, non, ils rentrent pas ! Malgré la présence sur place, malgré le travail, malgré la renommée grandissante de l’association quand il s’agit de conférences (on était à Geekopolis cette année, un salon vraiment mieux :3 !), DST s’est fait dégager comme des inconnus de bas étage.
Évidement, ce n’est qu’un exemple, mais surement pas isolés : podcasts indépendants, journalistes (avec carte de presse en bonne et due forme), habitués avec planning d’interviews déjà booké… Non, cette année le salon tournera en circuit fermé ! A croire que seuls les très gros (et accessoirement partenaires et sponsors, wink wink) auront la sacro-sainte autorisation de parcourir le salon avec le badge « presse ».
Autant vous dire que pour le naissant JV, on n’a même pas essayé.

Parce que notre base d’opération et habituelle structure, BadGeek, s’est faite dégager sans préavis, unilatéralement et sous des prétextes fallacieux, de son partenariat avec le salon
Évidement, on allait pas y aller pour se balader, à JE/CC… Alors pourquoi donc ? Pour animer le stand de BadGeek, évidement ! Sauf que cette année, le stand promis ne sera pas du…
Que s’est il passé ? Simple : il y a eu un arrangement, et BadGeek a fait sa part : concours organisé sur le site, communication visuelle, préparation d’animations, organisation et planification des 4 jours… En échange, il devait y avoir un stand. Un truc tout petit qui nous aurait couté les yeux de la tête rien qu’en frais, mais un stand quand même (je vous passe les détails de la gageure que ça a été pour obtenir ne serai-ce que ça…)
Et finalement, 3 semaines avant le début de l’événement (et deux jours après que BadGeek ait tout fait niveau comm’, et commencé à engager des frais pour bouger sur place le jour J), BadGeek a reçu un mail annonçant qu’une clause du concours (pourtant terminé !) ne leur plaisait finalement pas, et qu’ils annulaient absolument tout dans l’instant.
Pour ceux que ça intéresse, la clause en question était l’un des accès au concours : on pouvait participer en répondant à des questions, mais c’était automatique pour ceux qui faisaient un don à BadGeek pour l’aider à avoir un stand au Comic Con (pas besoin de répondre aux questions pour ceux qui connaissent assez BadGeek et Comic Con pour les aider financièrement à y retourner). Au début, Comic Con a d’abord tenté de se rétracter en invoquant une vente déguisée de places gratuites (ce qui n’est pas le cas, puisqu’il s’agissait toujours de participer au concours, non d’en détourner les lots), a ensuite prétendu ne pas avoir validé ce point du règlement et seulement les questions (qui étaient pourtant sur la même page depuis le premier jour, log du serveur à l’appui), et a pour terminer fait intervenir une huile de chez eux qui a répéter en boucle le même argumentaire foireux… Si un jour j’édite un dictionnaire, je mettrai le logo Comic Con’ France à coté de la définition de « mauvaise foi ».
En parlant de mauvaise foi, d’ailleurs, ceci s’est produit la même semaine où les accréditations presse ont été refusées en masse (voir le paragraphe ci-dessus), et que pas mal d’autres partenariats sont tombés à l’eau de manière similaire avec d’autres acteurs. De façon concomitante, c’est bizarrement aussi pendant cette semaine qu’est tombée la liste complète et définitive des stands, dans laquelle n’apparaissaient évidement pas les évincés de dernière minute. A croire qu’ils ont été super rapides pour remplacer les stands éjectés… voir qu’ils n’avaient jamais prévus de donner ce qu’ils avaient promis, mais ça, c’est complétement impensable, voyons, ce serai malhonnête *_* !

Bref… En vocable de gamer, on appellerai ça un backstab. Là, personnellement, j’ai d’autres qualificatifs qui me viennent en tête, mais la bonne morale m’empêche de les évoquer ici… (pour ceux qui manquent d’imagination je vous encourage à associer dans Google Images les termes « gravier » et « so… arf, non, la bonne morale, j’oubliais)

Qu’est ce que ça change pour JV ?
Ben déjà que notre introduction dans le monde merveilleux (et digne de Dallas, sérieux…) des salons geeks est reportée !
Et ensuite que ça nous a foutu la misère dans le planning, ces imbécilités. Parce qu’il faut savoir que BadGeek n’est pas une structure indépendante, c’est une association dont JV fait partie. Ca veut dire, en gros, que les gars qui préparent les podcasts sont les mêmes qui vont gérer les contacts avec les salons, et donc quand il s’agit d’essuyer les plâtres quand JE/CC décide de déconner avec BadGeek, c’est les productions qui en pâtissent.
Donc la semaine passée à essayer d’avoir des explications, les déplacements, recontacter les partenaires pour tout annuler, etc., etc., c’est autant de temps qui a été perdu à préparer les émissions, et nous en sommes bien désolé. C’est aussi pour ça qu’on gueule beaucoup sur le salon, parce qu’on se contente pas de ne pas y aller : on subit un vrai handicap parce qu’ils nous lâchent au dernier moment.

Du coup, on fait quoi ?
Pour nous, sur JV, on reprend le cours de nos émissions. On va probablement finir la saison en tassant les derniers numéros ensemble, bref, vous avez l’habitude de notre rythme chaotique, maintenant :) !
Pour vous, vous faites comme vous voulez :D ! Mais vous pensez bien qu’on vous aurait encouragé à venir nous voir si on avait eu notre stand comme prévu… Alors pour le coup, on vous encouragerai bien à ne pas aller à ce salon :D !

Cette année Japan Expo/Comic Con’ nous a bien cassé les oreilles pour nous rappeler leur « position de leader ». Visiblement, cette position est pour eux une facilité qui leur permet de filtrer la presse, exploiter et trahir leur partenaires, et privilégier toujours plus le rendement financier aux dépens de l’intérêt culturel. Rappelons leur qu’être « leader », c’est avant tout montrer l’exemple et être irréprochable. Les plaintes s’élèvent de plus en plus contre ce salon… Arrêtons de lui apporter notre soutien, notre intérêt et notre présence, et voyons comment JE/CC vit sa position de leader une fois sur le déclin.