« Jeu Vidéo : l’Expo » à la Cité des Sciences

On vous en avait déjà parlé, surtout depuis qu’on a reçu Mathieu Triclot dans notre émission « Qu’est ce qu’un jeu vidéo ? » de la saison dernière, et elle a ouvert cette semaine, la bien fameuse exposition sur le jeu vidéo, à la Cité des Sciences, Porte de la Villette à Paris.

Alors puisqu’on connait l’un des commissaires d’expo, et avant de vous assommer avec un article qui rentre dans le détail, on s’est dit que ce serait plus sympa de le kidnapper quelques minutes pour qu’il vous fasse lui même le topo sur son exposition !
C’est donc à la veille de l’ouverture, entre les dernières retouches (à coup de perceuses, désolé du bruit) que nous l’avons retrouvé :

Et pour ceux qui ne pouraient pas profiter de la vidéo, on vous propose l’audio en streaming ci-dessous ou en téléchargement sur ce lien. (L’habitude du podcast, que voulez vous…)

Maintenant, il est temps de répondre à la question « à quoi s’attendre si on visite cette exposition ? »

Monde ouvert
L’exposition s’articule autour du concept « bac à sable », c’est à dire que contrairement à un musée traditionnel , vous n’aurez pas un parcours type imposé. Certes, un point d’entrée, sorte de hall des débutants, est prévu pour les non-joueurs qui désireraient se familiariser un peu avec les concepts de base (comme le sens dans lequel tenir sa manette) avant d’attaquer le vif du sujet, et un point de sortie, avec son traditionnel (pour le jeu vidéo boss) de fin et la traditionnelle (pour le musée) boutique, existe aussi.
Entre les deux ? A vous de jouer.

Tous les thèmes
Ce n’est pas parce que l’expo est ouverte qu’elle est chaotique. Elle se penche sur tout les aspects de la culture vidéo-ludique, et chaque aspect a sa zone dédiée : le coté professionnel, où sont présentés les divers métiers de l’industrie et un atelier permettant de créer son propre jeu et ainsi découvrir le process qui va avec, mais aussi le coté histoire et recherche, entre les premiers jeux, les gameplay émergents, en passant par des espaces d’immersions pour jouer autrement.
Ces ateliers s’enchainent au gré de vos pérégrinations, avec toujours un guide, une plaquette, un livre interactif, voir un mur complet pour vous accompagner et vous expliquer ce qui vous entoure.

Un musée qui « play »
Comme Mathieu le disait, le cœur de l’expo est dans cette dualité entre le jeu et le musée. On ne va pas à une expo pour jouer au jeux qu’on pratique dans son salon, pas plus qu’une expo sur le jeu vidéo peut se passer d’interactivité. C’est donc une expo qui se joue qui se tient à la Cité des Sciences. Nombre de jeux ont été conçus pour l’occasion, et même ceux qui pré-datent l’expo ont été remanier pour s’intégrer dans votre visite. C’est donc la manette à la main/l’écran tactile sous les doigts/votre tête devant la caméra/autre périphérique de contrôle que vous allez explorer la culture vidéo-ludique.

Cité des Sciences style
La Cité est connue pour proposer des animations et des expos ludiques et ouvertes à tous, celle ci n’y fait bien entendu pas exception. Tout public, du plus jeune au plus vieux, du moins expérimenté au PGM hardcore, y trouvera son bonheur. Tout est prévu pour être accessible à tout les niveaux, et la foultitude de sujets abordés, ou de degrés de réflexion à chaque étape (au delà du premier niveau de jeu, vous pouvez toujours creuser le « Pourquoi » et le « Comment » à chaque borne) ne laissera personne indifférent.
Vous aurez aussi droit à toutes sortes d’aménagement spécifique à cette exposition, comme en particulier les cartes « mon LOG », qui permettent d’enregistrer vos hauts-faits pendant la visite (vos scores, les jeux que vous avez créé, ou les photos que vous avez pris aux bornes de réalité augmentée) pour les retrouver sur Internet plus tard, chez vous.

L’Histoire et ses histoires
Si l’Histoire n’est pas laissée pour compte (vous retrouverez nombre de jeux anciens, presse d’époque ou faits historiques dans votre visite), vous trouverez aussi les histoires de joueurs, testeurs, et créateurs plus ou moins connus disséminés sur des bornes vidéos un peu partout dans l’exposition, qui vous parlerons chacun d’un jeu marquant, et de leur ressenti. Après tout, qui fait la culture, le jeu ou le joueur ?

Et aussi…
Cette expo présente aussi beaucoup d’autres choses qu’on n’a pas encore cité : vous pourrez par exemple trouver Evil Blind Mutant Monster Attack, et découvrir un jeu accessible aux handicapés, puisqu’un joueur joue uniquement avec l’image et l’autre exclusivement avec le son, mais aussi des jeux sur tablettes, à jouer en solo, ou d’autres qui se jouent jusqu’à 4 pour découvrir les différents genres de jeu…
On n’a pas détaillé non plus les expériences immersives : des FPS en réseau se jouant dans une bulle, des appli de réalité augmentée qui vous rhabille, ou du jeu qui vous met directement à la place de l’avatar… Et sans compter les parties « non jouables » de l’expo, entre reportages et scénettes de présentation.
Bref, beaucoup de chose à voir, de préférence par vous même !

En conclusion
Vous l’aurez compris, on a de tout dans cette excellente exposition. On ne peut que vivement la recommander à quiconque à la moindre curiosité à propos d’un aspect du jeu vidéo, et encore plus si vous avez beaucoup d’intérêt pour le genre.
L’expo a été réalisée par des pros, venus de tous horizons, et maitrisant parfaitement leur sujet. Pas d’attrape-nigaud ni de lieu commun, aucune concession n’a été faite à la facilité : vous aurez du jeu, de la culture, et du vrai fun et de la découverte sans poudre aux yeux ajoutée.
D’ailleurs, là risque bien d’être le point faible de l’exposition : son succès et sa prise d’assaut par le public ! Mieux vaut prévenir que guérir, on vous recommandera donc d’éviter les périodes de vacances scolaires ou de grosses affluences dans la mesure du possible.
On leur souhaite beaucoup de succès, et on espère vivement voir l’initiative reconduite sous forme d’une exposition permanente d’ici mi-2014 !

Infos pratiques
Site de l’exposition : www.jeuvideolexpo.fr
Tout se passe à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Porte de la Villette, à Paris, et ce jusqu’en août (au moins, on espère plus !)
Le tarif plein est de 11€, soit 8€ pour l’accès à la cité et 3€ de supplément pour l’expo jeu vidéo.
Un tarif réduit à 9€ (6+3) est proposé pour les moins de 25 ans et les plus de 60, les étudiants, les familles nombreuses et le personnel de l’Éducation Nationale.
La gratuité s’applique pour les moins de 6 ans, les chômeurs, les allocataires des minima sociaux, et les personnes handicapés ainsi que leurs accompagnateurs.

Pour tous les détails sur ces tarifs, et les horaires d’ouverture, on vous invite à consulter cette page du site de l’exposition.

Merci à Mathieu de nous avoir accordé cette petite interview, on lui souhaite beaucoup de réussite avec cette exposition !
Merci également à Charles d’avoir filmé l’interview et sauvé un minimum de contenu vidéo des mains malhabiles et destructrices de Jocelyn…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>